Communiqué de presse : Le Courrier Cauchois

Près de Saint-Romain-de-Colbosc. Deux recharges d’acétylène explosent lors d’un incendie

Près de Saint-Romain-de-Colbosc. Deux recharges d'acétylène explosent lors d'un incendie

Les pompiers sont intervenus lundi 4 janvier. Le propriétaire a été transporté à l’hôpital Monod après avoir inhalé de la fumée

Le garage d’une habitation de La Remuée, près de Saint-Romain-de-Colbosc, a été détruit lundi 4 janvier par un incendie. Deux recharges d’acétylène ont explosé.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus lundi 4 janvier vers 21 h 45 allée des Jasmins, à La Remuée. Le propriétaire d’une habitation, âgé de 62 ans, s’est rendu compte que de la fumée sortait de son garage dans la cour. Après avoir ouvert les portes, il se rend compte que son compresseur fume. Il alerte alors son fils qui n’habite pas très loin et commence à évacuer quelques objets et son véhicule. Mais un incendie se déclare rapidement. Les pompiers sont alertés et la famille tente de sauver ce qu’elle peut. Le fils décidera vite de stopper les va-et-vient dans le garage, après s’être aperçu de la présence de deux recharges de gaz acétylène utilisées pour la soudure. Heureusement car celles-ci ont explosé, provoquant une détonation entendue à plusieurs centaines de mètres. Les dégâts sont importants sur le bâtiment. Le propriétaire a perdu une bonne partie de son outillage et divers matériels. Comme il avait inhalé de la fumée, le sexagénaire a été transporté au centre hospitalier Monod au Havre. Son habitation n’a pas été touchée.

10:11 – 05/01/2021 Par Le Courrier Cauchois Réagissez à cet article

A ce titre, l’ensemble du conseil municipal voudrait vous informer que les pompiers nous ont confié qu’ils perdent souvent du temps par manque d’indication.

Ils se retrouvent confrontés très souvent à :

– nom différent des gens qui est indiqué sur la boîte aux lettres

– regroupements de boîtes aux lettres en bout de chemin et pas de numéro sur les portails.

– parfois les deux : absence de boite de lettres et de numéros.

Ce sont peut-être des détails pour certains mais il s’agit d’une perte de temps précieux dans le cadre de l’intervention des pompiers, ce qui peut engendrer de graves complications.

Nous vous demandons de rappeler le numéro de votre habitation sur votre portail ou sur votre maison, visible des forces de lutte contre l’incendie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *