Les Ecuries des grives

Les Ecuries des grives

La Remuée. Coup de pouce financier aux Ecuries des grives

Equitation. A La Remuée, cette aide est perçue avec enthousiasme par Julien.

Courrier Cauchois du 14 avril 2021

Les centres équestres ont été fermés au premier et au second confinement. Julien Lorion, moniteur diplômé BEES 1er degré, a créé les Ecuries des grives en 2013. Accompagné d’une indépendante pour les cours d’équitation, il s’est retrouvé seul de sans revenu lors des précédents confinements, pour s’occuper d’une vingtaine de chevaux.

Au premier confinement, il avait reçu en juillet une aide de 100 € par cheval à charge.

Une nouvelle aide de 60 € par équidé a été annoncée le 1er avril et concerne le second confinement. Car si les activités de sports et de loisirs étaient arrêtées, les charges inhérentes aux soins apportés aux équidés (main-d’œuvre, alimentation, soins vétérinaires, etc.) étaient maintenues. Cette aide est la bienvenue pour Julien Lorion qui a assuré une double charge de travail lorsque les cours ne peuvent avoir lieu, les adhérents assurant une grande partie de l’entretien du centre et des soins aux chevaux.

L’actuel couvre-feu a nécessité des décaler les cours du soir des lundi et mardi au mercredi matin mails ils ont pu être maintenus. Il ne devrait donc pas y avoir de pertes financières.

« Malgré ces confinements, les adhérents restent fidèles » et Julien Lorion garde le moral, même s’il se serait bien passé de cette surcharge administrative et comptable liée au Covid.

Il prépare déjà les compétitions et son programme d’été.

Pour suivre l’activité des Ecuries des grives : www.facebook.com/ecuriesdesgrives ou plus d’info sur Ecuries des Grives.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.