Journées Européennes du Patrimoine 18 & 19 septembre

Journées Européennes du Patrimoine 18 & 19 septembre

La 38e édition des Journées européennes du patrimoine auront lieu les samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021.

A l’échelle de nos campagnes, plusieurs communes proposerons des animations et/ou des visites de lieux rarement ouvert au public.

Cette année, la municipalité a décidé d’ouvrir les portes de son église récemment restaurée.

Visite libre de l’église _ atelier poterie à la Mairie

Types d’événement: 

  • Visite libre

Conditions de participation: 

  • Gratuit

Septembre 2021

  • Samedi 18 de 14:00 / 18:00
  • Dimanche 19 de 10:00 / 18:00

La Remuée tiendrait son nom du déplacement du village vers son lieu actuel, le long de la voie romaine Lillebonne – Harfleur, où l’église est bâtie au 13e siècle. Il en subsiste le chœur en pierre blanche, aux fines sculptures, fortement remanié au fil des siècles. La charpente du clocher, construit au 18e siècle et abritant trois cloches, est l’œuvre de Deshayes, charpentier de l’abbaye de Montivilliers. On doit la nef et les chapelles latérales de 1866 à l’architecte saint-romanais Venambre.

Contrairement à l’extérieur, la belle homogénéité de l’intérieur séduit. La nef est éclairée par deux séries de vitraux modernes vivement colorés, des années 1950, signés Gaillard. La chapelle latérale gauche est dédiée à saint Meen, autrefois objet d’un important pèlerinage. L’autel offert par « la bonne Dame d’Ectot », grande bienfaitrice locale, est décoré de copies du Titien, réalisées en 1784 par le peintre Chevaux.

Lors de votre visite, vous pourrez admirer ce bâtiment chargé d’histoire dans lequel nous exposerons des reproductions des tapisseries de Bayeux.

Dans le cimetière adjacent (tout contre le clocher), se trouve la pierre tombale d’Anne Delamare (1789), propriétaire du château de la Maréfosse, qui nourrissait les pauvres de la paroisse et distribuait son blé en cas de disette. Elle fit bâtir une école pour l’instruction des filles, où l’on donnait aussi des soins aux malades. Elle fit également don d’un manoir à la paroisse pour remplacer le presbytère détruit lors d’un incendie. C’est aujourd’hui la mairie qui présente une charmante façade fin XVIIIème siècle surmontée des armes de cette bienfaitrice.

En sortant de l’église sur la droite, vous trouverez une allée aménagée pour vous rendre à l’ancien presbytère qui est devenue la Mairie. Un atelier poterie vous permettre de fabriquer votre gargouille et de repartir avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.