Nouvelles mesures sanitaires

Nouvelles mesures sanitaires

Le masque en extérieur, c’est fini !

A compter d’aujourd’hui lundi, le port du masque n’est plus obligatoire sur la voie publique dans certaines zones extérieures dans le département de la Seine-Maritime, comme les marchés, les brocantes, les abords des gares, arrêts de bus et établissement scolaires.

Dans le même temps, les enfants de 6 à 11 ans n’ont plus l’obligation de porter le masque dans les écoles. La décision a été prise au dé ut du week-end par les autorités au regard du taux d’incidence du coronavirus dans le département.

Avec 37,4 cas pour 100 000 personnes, il est repassé sous le seuil d’alerte (50/100 000). Par ailleurs, près de 83% de la population de la Seine-Maritime a désormais un schéma vaccinal complet, l’un des taux les plus élevés en France.

Le 4 octobre s’appliquent dans notre département, compte tenu de son taux d’incidence, les assouplissements prévus par le décret n°2021-1268 du 29 septembre 2021 modifiant le décret n°2021-699 du 1er juin 2021 relatif à la suspension de l’obligation de port du masque dans les écoles (pour les enfants entre 6 et 11 ans) et de la levée des jauges pour les concerts debout et dans les discothèques.

Dans ce contexte, le préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, tient à vous informer qu’il lève, à compter du lundi 4 octobre à 00h, dans l’ensemble du département, l’arrêté préfectoral n° 2021-07-20-01 du 20 juillet 2021 portant obligation du port du masque sur la voie publique.

Pour rappel, les lieux concernés par le port du masque dans l’arrêté préfectoral sont à ce jour les suivants :

– les marchés, brocantes, ventes à déballage ;
– les rassemblements publics (incluant les festivals et manifestations déclarées) dont l’accès n’est pas soumis à la présentation d’un passe sanitaire ;
– les abords des gares stations, arrêts de bus, dans un périmètre de 50 mètres ;
– les abords des centres commerciaux dans les périodes de forte fréquentation et de concentration de personnes ;
– les abords des établissements scolaires dans un périmètre de 50 mètres et dans les horaires de rentrées et sorties des classes ;
– les abords des édifices et lieux de cultes dans un périmètre de 50 mètres dans les horaires de cérémonies et offices organisés ;
– pour les personnes intégrant une file d’attente en extérieur, quel que soit le lieu situé sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.