La Remuée. Des cas de grippe aviaire découverts chez un particulier

La Remuée. Des cas de grippe aviaire découverts chez un particulier

Agriculture. La présence de la maladie a été constatée mardi 13 septembre, sur les cadavres de plusieurs volatiles, à La Remuée. 858 communes ont été placées par la préfecture dans une zone de contrôle temporaire.

courrier cauchois du vendredi 16 septembre 2022
[Actualisé] La Remuée. Des cas de grippe aviaire découverts chez un particulier
Les détenteurs d’animaux de basse-cour sont invités à les protéger

Mardi 13 septembre, un foyer viral de l’influenza aviaire hautement pathogène a été découvert à La Remuée, près de Saint-Romain-de-Colbosc. Ce diagnostic fait suite à la mort de poules et oies dans une basse-cour, chez un particulier. « La sous-préfecture demande expressément aux Rémotaises et Rémotais détenteurs d’oiseaux et volailles de déclarer leur élevage ou basse-cour », prévient la commune. Mercredi 14 septembre, les services vétérinaires, accompagnés des gendarmes, ont effectué sur place de plus amples analyses.

Une zone de contrôle temporaire

La grippe aviaire est très contagieuse. La préfecture a donc instauré, autour de La Remuée, une zone de contrôle temporaire (ZCT). Cette dernière s’étend sur 58 communes pour une durée minimale de 21 jours : Angerville-l’Orcher, Bernières, Beuzeville-la-Grenier, Beuzevillette, Bolbec, Bréauté, Epouville, Epretot, Etainhus, Fontaine-la-Mallet, Fontenay, Gainneville, Gommerville, Gonfreville-l’Orcher, Graimbouville, Gruchet-le-Valasse, Harfleur, Houquetot, La Cerlangue, La Frenaye, La Remuée, La Trinité-du-Mont, Lanquetot, Le Havre, Les Trois-Pierres, Lillebonne, Lintot, Manéglise, Manneville-la-Goupil, Mélamare, Mirville, Montivilliers, Nointot, Octeville-sur-Mer, Oudalle, Parc-d’Anxtot, Raffetot, Rogerville, Rolleville, Rouville, Sainneville, Saint-Antoine-la-Forêt, Saint-Aubin-Routot, Sainte-Adresse, Saint-Eustache-la-Forêt, Saint-Gilles-de-la-Neuville, Saint-Jean-de-Folleville, Saint-Jean-de-la-Neuville, Saint-Laurent-de-Brèvedent, Saint-Martin-du-Manoir, Saint-Nicolas-de-la-Taille, Saint-Romain-de-Colbosc, Saint-Vigor-d’Ymonville, Saint-Vincent-Cramesnil, Sandouville, Tancarville, Vattetot-sous-Beaumont et Virville.

La claustration des volailles est obligatoire afin de limiter les contacts avec les oiseaux sauvages dans l’ensemble des communes. Les éleveurs sont tenus d’appliquer les mesures de biosécurité. De plus, toute mortalité importante ou baisse de production doit être signalée au vétérinaire sanitaire de l’élevage. Les mouvements d’entrées et de sorties des volailles ou des oiseaux captifs des élevages sont interdits sauf dérogations. Le transport et l’usage des appelants est interdit dans le périmètre de la ZCT.

La consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille – ne présente aucun risque pour l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.