Seine-Maritime. Retour du masque obligatoire dans les rues

Seine-Maritime. Retour du masque obligatoire dans les rues

Société. Le masque dans toutes les communes de Seine-Maritime. C’est la mesure principale annoncée par le préfet Pierre-André Durand.

Courrier cauchois du 31 décembre 2021
Seine-Maritime. Retour du masque obligatoire dans les rues
Quelques mois après avoir été rendu facultatif, le masque fait son retour dans toutes les rues de la Seine-Maritime sauf quelques exceptions

À la date du 29 décembre, la Normandie affichait un taux d’incidence de 433 cas pour 100 000 habitants et la Seine-Maritime connaît un taux d’incidence de 537 cas pour 100 000 habitants. Le lendemain, jeudi 30 décembre, lors d’une conférence de presse, Pierre-André Durand, préfet de région et de Seine-Maritime a détaillé les mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et le variant Omicron dès ce vendredi 31 décembre et jusqu’au 24 janvier.

Comme on pouvait s’y attendre, il a confirmé l’interdiction, dans tous les établissements recevant du public, de l’activité dansante lors d’événements ou de rassemblements festifs. Mais la mesure qui concerne le plus de monde est le port du masque obligatoire en extérieur dans toutes les communes du département. « Cette obligation s’applique pour toute personne de onze ans et plus, dans les lieux ouverts au public et sur la voie publique, dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière signifiant les entrées et sorties d’agglomération », indique la préfecture. Seuls quelques lieux échappent à cette disposition : les espaces publics des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers ; les plages, à partir de la zone de galets jusqu’à l’estran ; les hameaux et lieux-dits identifiés par des panneaux. « Hors agglomération, l’obligation du port du masque s’applique aux marchés de plein air, brocantes, braderies et autres ventes au déballage ; rassemblements de public (manifestations autorisées) ; les files d’attente ; emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts et stations desservis par les transports en commun », précisent les pouvoirs publics.

Certains espaces et activités sportives ou professionnelles sont exclus de cette obligation dans les conditions prévues par les protocoles sanitaires (exemple : activités sportives comme le footing, la pratique du vélo, etc.).

Week-end du Nouvel An

Pour le week-end du Nouvel An, les débits de boissons, cafés et restaurants devront fermer à 2 heures du matin pour les deux nuits du vendredi au samedi, et du samedi au dimanche. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont prohibés sur la voie publique. Une interdiction temporaire de vente et consommation de boisson alcoolisée sur la voie publique a été décrétée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.