Covid-19 : encourageons la vaccination

Covid-19 : encourageons la vaccination

Yébleron. Victime du Covid-19, la maire encourage la vaccination

Société. Nathalie Lemesle, maire de Yébleron, a dû être hospitalisée à Fécamp du lundi 5 au jeudi 15 avril, après avoir attrapé le Covid-19. Elle milite désormais pour la vaccination.

Courrier cauchois du 27 avril 2021
Yébleron. Victime du Covid-19, la maire encourage la vaccination
Nathalie Lemesle sur son lit d’hôpital à Fécamp

Nathalie Lemesle, maire de Yébleron depuis les dernières élections, a été atteinte du Covid-19. Elle ne sait pas où elle a été contaminée : quand elle a assuré, avec deux de ses adjoints et deux conseillères municipales, le service à la cantine scolaire fin mars, pour remplacer du personnel absent ou quand elle a fait la quête à la messe de Rameaux. Elle a souhaité apporter son témoignage.

“J’ai toujours fait attention aux gestes barrières : le masque systématiquement porté sur le nez, la désinfection des mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique, que j’ai toujours avec moi, et, bien sûr, le respect de la distanciation avec mes collègues, amis, proches, anonymes… Tout cela n’a pas suffi à me préserver de ce maudit virus, du variant anglais du Covid-19 exactement. Je l’ai attrapé le 30 mars et rien ne me prédisposait à occuper une chambre du service Covid à l’hôpital de Fécamp du 5 au 15 avril. Je n’ai pas d’asthme, je n’ai pas de problème de tension artérielle, ni de diabète, ni en surpoids, juste de l’embonpoint.” Et pourtant, Nathalie Lemesle a été attachée à son lit “par un système d’oxygénation, à une perfusion qui diffuse en continu des corticoïdes et des antibiotiques. Le personnel a été formidable, bienveillant et compétent. Je le remercie vivement, il est courageux.”

Des effets indésirables

Depuis sa sortie de l’hôpital, sa situation ne s’est pas améliorée : “Je suis en arrêt de travail jusqu’au 10 mai car les résultats du dernier scanner ne sont pas bons. Les effets indésirables du Covid qui me gênent beaucoup sont les maux de tête, l’état de fatigue, le manque de souffle, la perte de goût, d’odorat et de mémoire. Je ne me suis pas souvenue que mon fils m’avait appelé pour mon anniversaire, lundi dernier. Et j’ai oublié le dossier médical pour passer le scanner jeudi dernier.”

Elle milite désormais en faveur de la vaccination : “Le virus circule toujours, le seul moyen de pouvoir vivre avec est la vaccination. Alors n’hésitez pas. Il touche tout le monde.”