Allô 119, c’est quoi « être en danger ou maltraiter » ?

Allô 119, c’est quoi « être en danger ou maltraiter » ?

C’est quoi « être en danger ou maltraité » ?

« C’est être tapé, insulté, harcelé, négligé, rejeté, rabaissé, agressé par un adulte ou par un autre enfant ou adolescent ».

L’article L 221-1 du Code de I’action sociale et des familles, en référence a I’articIe 375 du Code civil précise qu’un mineur est :

  • en danger quand sa santé, sa sécurité, sa moralité, ou quand les conditions de son éducation, de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ;
  • risque de danger quand les difficultés rencontrées peuvent mettre en danger ces aspects de sa vie

Le 119 est essentiellement contacté pour des violences psychologiques, physiques et sexuelles, négligences, conditions d’éducation compromises, comportements de mise en danger de soi, etc.

Le 119 est également contacté pour d’autres problématiques concernant ou impliquant un danger ou un risque de danger pour I’enfant : conflits parentaux, contenus choquants sur internet, fugues, mineurs en errance, jeux dangereux, cyber-harcélement, dérives sectaires, violences conjugales, délaissement, racket, etc.

Comment repérer les enfants et adolescents en danger ?

  • par Ie biais de confidences de I’enfant ou adolescent ou de ses proches
  • par I’aIerte de signes de souffrance ou de mal étre, différents selon I’age :
  • symptomes physiques : traces de coups, blessures, scarification, accidents fréquents, problémes de santé répétés, retard staturo-pondéral, arrét du développement psychomoteur ou intellectuel, manque d’hygiéne, etc. ;
  • troubles du comportement : changement récent et massif du comportement, violence, agressivité, mutisme, repli sur soi, avidité affective, comportement érotisé, fugues, attitudes craintives ou peureuses, prises de risques, conduites addictives ;
  • manifestations psychosomatiques : troubles du sommeil, troubles de comportement alimentaire, énurésie, encoprésie (émissions fécales répétées de selles dans les endroits inappropriés), maux de ventre, malaises, etc. ;
  • par I’aIerte de signes chez les adultes dans I’entourage de l’enfant : famille, institution, etc. ”
  • attitudes éducatives non adaptées : mode ou rythme de vie, absences ou excés de limites, exigences éducatives inadaptées, sanctions disproportionnées, etc. ;
  • comportement â I’égard de I’enfant ou de I’adoIescent : absence de soins, manque d’attention, violences physique, psychologique ou sexuelle ;
  • comportement des adultes eux-mémes en grande difficulté (fragilité psychologique, addictions, pathologie, violences conjugates, etc.).

Les missions du 119

Une mission de prévention et de protection

Accueillir les appels d’enfants en danger ou en risque de l’étre et de toute personne confrontée a ce type de situations pour aider a leur dépistage et faciliter la protection des mineurs en danger.

Une mission de transmission

Transmettre a des fins d’évaluation les « informations préoccupantes » concernant ces enfants a la « cellule de recueil des informations préoccupantes » (CRIP), placée sous la responsabilité du président du Conseil départemental.

En cas de danger imminent nécessitant une mise â I’abri immédiate du mineur, les équipes du 119 contactent sans délai les services de premiére urgence pour une intervention.

La CRIP prévenue adresse un signalement au Parquet lorsque ie mineur est en danger au sens de I’articIe 375 du Code Civil et que sa famille refuse toute intervention. Le juge des enfants peut alors étre saisi et ordonner la mesure appropriée.

Dans quels cas appeler Ie 119

Si vous étes témoin ou soupgonnez un mineur d’étre en danger ou risquant de I’étre :

  • au sein de I’accueiI (agressions, violences, gestes déplacés, etc.): vous en étes témoin ou un tiers vous les a rapportés ;
  • â I’extérieur de I’accueiI (au sein de la famille proche ou élargie, de la communauté éducative, du fait de voisins, etc.) et qui vous ont été rapportés par un enfant ou un jeune fréquentant l’accueil.

Qui peut appeler Ie 119 ?

  • L’enfant ou I’adoIescent qui fréquente votre accueil peut signaler Iui-méme sa situation ou celle d’un autre enfant ou jeune qu I connatt (Les appels des mineurs sont traités en priorité).
  • Vous devez signaler ces faits, en tant qu’organisateur-trice, directeur-trice, animateur- trice et intervenant-e.

Mieux vaut signaler les doutes que vous pouvez avoir sur la sécurité physique et morale de I’enfant, au risque de vous tromper, plutot que de laisser un enfant en danger.

Qui répond au 119 ?

  • Les agents du pré-accueil

Une équipe de 10 professionnels de la téléphonie accueille les appelants, vérifie que leurs appels concernent bien les missions dévolues au service et oriente les appels explicites vers Ie plateau d’écoute.

  • Les écoutants

L’équipe est composée de 45 professionnels de formations complémentaires psychologues, juristes, travailleurs sociaux. Ces professionnels, tous formés a la relation d’aide, ont une connaissance des pathologies liées a la maltraitance des enfants, maitrisent les fonctionnements institutionnels, administratifs et judiciaires et connaissent les services sociaux départementaux.

Leur mission premiére est d’étre â I’écoute des usagers et de procéder â I’évaIuation

des appels a travers leur contenu

  • Si prés de 50% de I’activité des écoutants consiste a proposer une transmission des informations préoccupantes aux services départementaux ;
  • la moitié de leur activité consiste a apporter une aide immédiate aux personnes par une écoute ponctuelle, une orientation vers des structures locales, ou bien encore répondre a une demande d’information précise.

Comment contacter Ie SNATED-119

Différents dispositifs d’écoute sont accessibles depuis Ie site internet du SNATED aIIo119.gouv.fr :

  • Ie numéro national d’urgence 119 : 24H/24H
  • ie tchat dédié exclusivement aux moins de 21 ans
  • Ie formulaire de recueil de situations en ligne : réponse dans les meilleurs délais du lundi au vendredi, de 8h a 18h.

Ce formulaire n’a pas vocation a traiter I’urgence. L’un est destiné aux adultes et

I’autre aux mineurs.

  • la plateforme pour les personnes sourdes  et  malentendantes  :  du  Iundi au vendredi de 8h30 a 19h et ie samedi de 9h a 12h
https://www.allo119.gouv.fr/besoin-daide

Plateforme pour les personnes sourdes et malentendantes

https://www.allo119.gouv.fr/je-suis-sourd-ou-malendant-comment-puis-je-contacter-119

Les personnes sourdes et malentendantes peuvent contacter les 119 grâce à un service de relais téléphonique qui leur est dédié en langue des signes françaises. Il faut pour cela disposer d’une connexion internet et d’une webcam. Que ce soit depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, l’internaute sera mis en contact avec un interprète de la langue des signes. Celui-ci contactera ensuite un écoutant professionnel de l’enfance du SNATED « 119 » afin de lui transcrire l’échange avec l’internaute.

Les outils de sensibilisations du 119

Le SNATED propose des outils de sensibilisations pour les professionnels et les mineurs qui permettent de sensibiliser les enfants au repérage de la maltraitance et à la possibilité d’appeler le 119 : https://www.allo119.gouv.fr/communication-documentation

Le 119 sur les réseaux sociaux

  • Linkedin : 119-Allô Enfance en Danger/Giped, des infos et actus pour les professionnels
  • Instagram : 119alloenfanceendanger pour les jeunes
%d blogueurs aiment cette page :